Femmes en lutte !

Images de grèves et de manifestations (1936-1987)

Exposition à partir du 9 janvier 2023

Les femmes ont toujours travaillé et toujours lutté pour leurs droits et l'amélioration de leurs conditions de travail !

 
À travers les portraits, les slogans, les objets ou outils de travail détournés, arborés par les manifestantes, grévistes, occupant ou non leur lieu de travail, on découvre ou redécouvre l'évolution de plusieurs décennies de luttes et de revendications. De l'égalité salariale à la lutte contre le travail de nuit en passant par le combat contre les chefs autoritaires et méprisants, ce sont cinquante ans d'images de grèves, de manifestations et d'occupations d'usine que présente cette exposition.
 
Issues principalement des fonds photographiques du journal l'Humanité et de l'IHS-CGT, ces photographies montrent les grands conflits liés à la désindustrialisation en Seine-Saint-Denis (Grandin, Mécano), des mouvements de grève nationaux comme ceux du Front populaire en 1936 ou mai-juin 1968 mais également des exemples de lutte plus ordinaires comme les manifestations du 8 mars ou du 1er mai.
 
Le carnet de grève des ouvrières de l'usine Obsession (Gilmo) à Villeurbanne, récemment restauré par l'institut national du Patrimoine, sera également présenté lors de l'inauguration de l'exposition, le 8 mars 2023 journée internationale du droit des femmes.
 
Trois tables rondes accompagneront cette exposition ainsi qu'un cycle de visites guidées.
 
Défilé des ouvrières de Grandin en grève, 97FI 75550 1
Jacques Marie, Mémoires d'Humanité, AD de la Seine-Saint-Denis
 
En avril, une journée d'étude

Les objets de luttes : échos de la désindustrialisation.

Victimes de la désindustrialisation, les femmes s'organisent pour lutter contre la fermeture de leurs entreprises. Carnet de grève,  fleurs ornées de revendications , foulards brodés, quels sont les objets utilisés ou réalisés par les femmes dans les moments de lutte ? Et quelle trace laissent-t-ils ?
 
En mai, une table ronde

► Politiques publiques et engagement associatif en faveur des droits de femmes en Seine-Saint-Denis :

diversité et/ou complémentarité ?

La table ronde permettra de revenir sur les politiques menées pour les droits des femmes qu'elles soient menées par des structures publiques comme le Département ou par des associations œuvrant à l'échellle départementale.
 
En juin, une table ronde

► Y a-t-il un féminisme ouvrier ?

Tangui Peron, historien du cinéma, propose de s'interroger à travers les archives audiovisuelles déposées aux Archives départementales ainsi qu'à travers les témoignages d'actrices du territoire sur l'existence d'un féminisme ouvrier ?
 

Dates des visites guidées de l'exposition

  • mercredi 18 janvier à 14 h 30
  • vendredi 17 février à 14 h 30
  • jeudi 23 mars à 14 h 30
  • mercredi 19 avril à 10 h
  • mardi 16 mai à 18 h
  • mardi 20 juin à 14 h 30