Chronologie de Mai 1968 : du 27 mai au 2 juin

Du 27 mai au 2 juin 1968

Manifestation, sl, 1967-1968 - 83 Fi 120 48 - Droits réservés Mémoires d'Humanité / Archives départementales de la Seine-Saint-DenisManifestation, sl, 1967-1968 - 83 Fi 120 48 - Droits réservés Mémoires d’Humanité / Archives départementales de la Seine-Saint-Denis

Chronologie du 27 mai au 2 juin 1968

Date Événements nationaux En Seine-Saint-Denis
27 mai Le protocole d’accords de Grenelle est rédigé. Il est présenté aux grévistes de Renault-Billancourt qui le rejettent et décident de poursuivre la grève. Le département compte 300 000 grévistes.
On dénombre 10 millions de grévistes. La CGT organise trois rassemblements, réunissant 20 000 personnes Saint-Ouen, 30 000 à Aubervilliers et 15 000 à Montreuil.
Un grand meeting de l’UNEF se tient le soir au stade Charléty à Paris. A Sevran, renforcement de la grève chez Kodak et Westinghouse.
28 mai François Mitterrand annonce sa candidature à la présidence de la République. On compte 275 entreprises en grève dans le département dont 167 sont occupées. A Saint-Ouen, la municipalité vote une subvention au bureau d’aide sociale pour les familles des grévistes. A Rosny-sous-Bois, reprise du travail à l’usine Tyrode après deux jours de grève.
Waldeck Rochet propose un gouvernement populaire et d’action démocratique. Les enseignants de Stains en appellent aux partis de gauche pour former un gouvernement des forces démocratiques.
Début de pénurie d’essence.
29 mai A l’appel de la CGT, des manifestations sont organisées à Paris et dans les grandes villes de France, rassemblant des centaines de milliers de manifestants.
Le général De Gaulle quitte la France pour Baden-Baden où il rencontre le général Massu.
Pierre Mendès-France se déclare prêt à former un "gouvernement de gestion".
30 mai Le général De Gaulle annonce la dissolution de l’Assemblée nationale et des élections en juin.
Une manifestation de soutien au pouvoir rassemble des des centaines de milliers de personnes sur les Champs-Elysées.
31 mai
1er juin A Paris, une manifestation à l’appel de l’UNEF rassemble entre 12 et 15 000 manifestants entre la guerre Montparnasse et la gare d’Austerlitz. Reprise du travail chez Coq France à Pantin. Réouverture du bureau PTT de Pierrefitte.
2 juin