Chronologie de Mai 1968 : du 3 au 9 juin

Du 3 juin au 9 juin 2018

JPEG - 101.1 ko
Devant les portes fermées de l’usine Chausson, sl, 5 juin 1968 - 83 Fi 176 5 — Fonds de L’Humanité - Droits réservés Mémoires d’Humanité/Archives départementales de la Seine-Saint-Denis

Chronologie du 3 au 9 juin 1968

Date Événements nationaux En Seine-Saint-Denis
3 juin A La Courneuve, reprise à l’Union des transports automobiles, Sonolor, Trailigaz, avec pour tous une augmentation de salaire.
Reprise aux Grands moulins de Pantin avec des acquis : jours de grèves payés à 50%, augmentation salariale, majoration de 15% du travail de nuit, prime de portage de 20%, reconnaissance des syndicats.
4 juin On compte 253 usines en grève, dont 159 occupées dans le département.
Visite du maire dans le lycée de Villemomble, occupé par des élèves et des professeurs.
La direction des Fonderies et Aciéries de Paris-Seine à Noisy-le-Sec demande l’intervention des forces de l’ordre.
A Pantin, reprise du travail au dépôt d’autobus Flandres et dans les services publics.
5 juin Reprise votée aux PTT : obtention de primes de risques, de technicité, de rendement. Indemnités pour le travail de nuit. Appel aux intellectuels du département pour affirmer leur solidarité envers les ouvriers et le personnel de l’ORTF.
Tentative de lock-out chez Roussel-Uclaf à Romainville.
6 juin Reprise du personnel de l’Assistance publique. Reprise du travail à l’aéroport du Bourget.
Début de l’opération Jéricho à l’ORTF qui se déroulera jusqu’au 12 juin. Réunion parents/professeurs à l’école Langevin-Wallon de Rosny-sous-Bois sur les conditions de travail et pour la construction d’une nouvelle école.
7 juin Les grévistes de Renault-Flins sont évacués par la police. Reprise du personnel d’Air France au Bourget.
Reprise à la SITA à Romainville.
Réouverture de la mairie de Saint-Ouen.
8 juin Après 20 jours de grève chez Grandin à Montreuil, rejet des propositions de la direction et maintien des revendications : augmentation des salaires, prime d’assiduité, de productivité et de rendement qualité, pas d’abattement d’âge.
Assemblée générale des communaux de Villetaneuse  : obtention d’une semaine de congés supplémentaire en hiver et 16 semaines de congés maternité.
9 juin

EN IMAGES