Résistants (1940-1944). Photographies des graffiti du fort de Romainville

Exposition à découvrir du 10 avril au 5 juillet 2013.

Résistants (1940-1944). Photographies des graffiti du fort de Romainville

Exposition à découvrir du 10 avril au 5 juillet 2013.

La voie d’accès à la partie basse du fort de Romainville. Elle dessert le bâtiment principal, les bâtiments annexes et longe les casemates. Photographie Emmanuelle Jacquot, CG93 {JPEG}La voie d’accès à la partie basse du fort de Romainville. Elle dessert le bâtiment principal, les bâtiments annexes et longe les casemates. Photographie Emmanuelle Jacquot, CG93 L’exposition "Résistants (1940-1944). Photographies des graffiti du fort de Romainville" proposée par les Archives départementales présente des photographies du fort, situé sur la commune des Lilas, resté presque en l’état mais difficilement accessible au public, et des inscriptions et dessins des résistants sur les murs de la casemate n °17.



Calendrier, été 1943. « Juin : V 25, S 26, D 27, L 28, M 29, M 30/ Juillet : J 1<sup class="typo_exposants">er</sup>, V 2, S 3, D 4, L 5 », [1943], crayon noir. Photographie Emmanuelle Jacquot, CG93 {JPEG}Calendrier, été 1943. « Juin : V 25, S 26, D 27, L 28, M 29, M 30/ Juillet : J 1er, V 2, S 3, D 4, L 5 », [1943], crayon noir. Photographie Emmanuelle Jacquot, CG93Eclairés par l’analyse historique, les graffiti retrouvent un sens. Ils redeviennent le message émouvant de femmes et d’hommes, laissant une marque de leur passage en ce lieu avant de braver le destin que leur réservent les autorités allemandes.



La campagne photographique menée par le Département de la Seine-Saint-Denis permet de conserver la trace de ces graffiti et de les montrer au public.


Vistes commentées ouvertes à tous le 15 mai de 12h30 à 13h30, le 6 juin de 12h30 à 13h30 et le 13 juin de 18h à 19h30. Inscriptions au 01 43 97 00 (Anaïs Banbuck) ou sur dsa@cg93.fr

Pour en savoir plus :


EN IMAGES