Vos recherches et démarches

Avant de commencer vos recherches

 
 
 
Les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis ne font pas payer les recherches. Cependant, le personnel n’a pas vocation à se substituer aux chercheurs·euses. Les demandes doivent donc porter uniquement sur des documents précis et clairement identifiés (un acte d’état civil daté et localisé, un plan de section du cadastre…) et pas sur une thématique (des documents non spécifiés sur un aïeul, un historique de propriété…).
 
 
 
 
 

►  Vous faites des recherches en généalogie : Cliquez ici

►  Vous faites des recherches foncières : Cliquez ici

► Vous faites des recherches administratives et juridiques : Cliquez ici

 

►  Le département


Le département de la Seine-Saint-Denis a été créé en 1964 par la loi de réorganisation administrative de la région parisienne, avec une mise en place effective en 1968. Auparavant, les 40 communes qui le composent aujourd’hui appartenaient soit au département de la Seine (75), soit au département de la Seine-et-Oise (78).

Cette réorganisation administrative explique que la localisation des archives relatives au territoire séquano-dionysien soit si complexe. Un grand nombre de documents ont été transférés aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis depuis les Archives départementales de l’ancienne Seine (aujourd’hui les Archives de Paris) et de l’ancienne Seine-et-Oise (aujourd’hui les Archives départementale des Yvelines). On parle alors de « dévolution ». Toutefois, certains fonds n’ont pas été concernés par la dévolution, pour éviter de morceler des ensembles cohérents. C’est notamment le cas des fiches et des registres matricules.
 
 

► Les communes


Certaines communes de l’actuelle Seine-Saint-Denis ont subi d’importants changements, notamment en termes de délimitations de leur territoire. En 1860, suite à la loi d’extension de Paris décidée par le préfet Haussmann, les territoires de plusieurs communes limitrophes de Paris sont annexés.
 
  • Aubervilliers
  • Bagnolet
  • Pantin
  • Le Pré-Saint-Gervais
  • Saint-Ouen

 

En outre, certaines communes ont été créées plus tardivement que les autres :
 
  • Les Lilas en 1867, à partir de territoires des communes de Bagnolet, Pantin et Romainville
  • Neuilly-Plaisance en 1892, à partir de territoires de la commune de Neuilly-sur-Marne
  • Les Pavillons-sous-Bois en 1905, à partir de territoires de la commune de Bondy
  • Le Pré-Saint-Gervais en 1787, à partir de territoires de la commune de Pantin
  • Le Raincy en 1869, à partir du domaine du château du Raincy
 
N’hésitez pas à vous renseigner plus précisément avant de vous lancer dans une recherche généalogique, administrative ou historique.
 
Pour en savoir plus, consultez la fiche d'aide à la recherche sur l'histoire locale.